Aller au menu de navigation principale Aller au moteur de recherche Aller au contenu Aller au pied de la page

Allée Guy Môquet

Allée Guy Môquet

Guy Môquet
Guy Môquet

Cette petite allée porte le nom de Guy Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris, mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire Atlantique)

Guy Môquet est un militant communiste, fils du député de la Seine Prosper Môquet,

Guy Môquet a été le plus jeune des quarante-huit otages fusillés le 22 octobre 1941 à Châteaubriant, Nantes et Paris, en représailles à l'assassinat par des résistants, à Nantes, du responsable des troupes d'occupation en Loire-Inférieure (aujourd'hui Loire Atlantique) le lieutenant-colonel Karl Hotz.

Son nom, plus particulièrement associé à celui des vingt-sept fusillés du camp de Châteaubriant, est passé dans l'histoire comme un des symboles de la Résistance française.

Au cours de l'inauguration, deux enfants du conseil municipal d'enfants lurent une lettre de Guy Môquet à sa mère, écrite le jour de sa mort :

« Ma petite maman chérie, Mon tout petit frère adoré, Mon petit papa aimé, Je vais mourir ! [...] Certes j'aurais voulu vivre, mais ce que je souhaite de tout mon coeur c'est que ma mort serve à quelque chose. [...] ma vie a été courte, je n'ai aucun regret si ce n'est de vous quitter tous. [...]) en vous embrassant de tout mon coeur d'enfant. Courage ! [...] Guy »

Le choix de son nom pour cette nouvelle rue, le 28 juin 2007, s'inscrit dans le cadre de l'hommage national rendu par la nation française, à Guy Môquet, en cette année 2007.

Le jour de son investiture, le nouveau président, Nicolas Sarkozy,  annonçait, en effet, qu'il fera lire la lettre dans tous les lycées du pays, en début d'année scolaire 2007-2008, en soulignant qu'« Un jeune homme de dix-sept ans qui donne sa vie à la France, c'est un exemple non pas du passé mais pour l'avenir [...] »

 

Inauguration de l'allée Guy Môquet
Inauguration de l'allée Guy Môquet
Allée Guy Môquet
Allée Guy Môquet